Jules et Colette Rémillard

Il y a de ces vies toutes simples mais tellement bien remplies. Ainsi va celle de Colette Duval et Jules Rémillard. Colette Duval, née en 1947 à St-Esprit fut présentée à Jules lors d'un bal de finissants. Cette première rencontre sera les prémices d'un amour merveilleux et la réalisation de nombreux projets.

Ils se marient en 1969 et s'établissent sur la ferme paternelle que Jules a achetée en 1967. Colette et Jules se mettent à la tâche et relèvent de nombreux défis. Ils agrandissent la ferme qui deviendra Valrémi. En 1979, un employé à temps plein leur aide. En 1986, l'entreprise Valrémi devient une corporation florissante. Aujourd'hui, leur fils Fabien est partenaire de l'entreprise.

L'excellence des produits laitiers de Valrémi est connue outre-frontière. L'exportation d'embryons en Europe et en Amérique du Sud leur octroie une renommée mondiale. Un troupeau de 130 bêtes dont 60 vaches laitières leur demande beaucoup de travail.

Malgré les travaux multiples de la ferme, Colette et Jules sont toujours là pour écouter leurs enfants : Roxanne, Mylène et Fabien et leurs petits-enfants.

Leur goût de l'excellence les amène à exploiter une érablière de 6000 entailles. Colette poursuit son rêve en ajoutant une touche personnelle. Elle se lance dans la production de nouvelles boissons alcooliques à base de sirop d'érable. La qualité de ses produits lui ouvre les portes de l'exportation.

Ils ne comptent pas les heures de travail et s'impliquent dans leur communauté et plusieurs associations. Ils font partie de ces gens qui croient qu'avec de la volonté, on peut accomplir de petites et de grandes choses et en faire bénéficier la collectivité. Colette a trouvé le temps de se dévouer à l'extérieur de l'entreprise autant dans le secteur agricole que social: Administratrice d'Agrivert, marguillère, membre du comité de pastorale. En 1997, le syndicat des Agricultrices de Lanaudière lui décerne le titre d'agricultrice de l'année. Les fins de semaine, elle participe à des expositions de vins.

Jules s'implique dans son milieu : Président des loisirs, marguiller, membre de chorale, membre actif de la Corporation de développement économique et touristique d'Autray. Sa compétence comme agriculteur l'amène au concours du mérite agricole. En 1978, il se classe 2e et obtient une médaille d'argent. Jules et sa fille Roxanne se lancent dans un autre projet. Ils font l'acquisition du Manoir de La Tourelle qui est un gîte du passant. C'est certain que Colette y participe.

Colette et Jules ne se satisfont jamais de bons résultats. Ce qu'ils recherchent partout et toujours, c'est l'excellence. Leur dynamisme se reflète sur leur entreprise.

La sucrerie et vinerie Valrémi à St-Cuthbert