L'histoire de la famille Jean-Claude Sylvestre est une histoire de famille, une histoire de coeur. Chez les Sylvestre, on est en effet tricoté serré et l'entraide est au centre de toutes les activités.

Issu d'une famille de 7 enfants, (3 garçons et 4 filles), Jean-Claude est né le 26 décembre 1932 dans le rang Ste-Thérèse à St-Viateur. Il est le fils aîné de Jean-Baptiste Sylvestre et Claire Lincourt. Il termine ses études au Collège de Berthier et travaille sur la terre de son père tout en jumelant un emploi à Sorel. Après 4 ans, il décide d'être agriculteur à temps plein. En avril 1958, il fait l'acquisition de la ferme L'Archevêque située dans le même rang.

En janvier 1954, lors d'une veillée à rivière Bayonne, il fait la rencontre de Lucille Coutu, enseignante, fille de Germain Coutu et d'Yvette Masse, soeur de Lucien et Gilles Coutu. Il l'invite à danser et se fréquentent 4 ans avant de se marier le 27 septembre 1958.

Ils ont 5 enfants: Marie-Claude, Daniel. Jean, Julie, Michel et 8 petits-enfants: David, Frédéric, Valérie, Dany, Stéphanie, Raphaël, Antoine et Rosalie. En plus de leurs enfants, ils ont été famille d'accueil pendant 15 ans.

Chez les Sylvestre, la persévérance leur a mérité le titre de Ferme de l'année en 1984. Ils ont toujours été ouverts à ce qui pouvait faire avancer les choses. En 1990, ils s'orientent vers la culture biologique et poursuivent jusqu'à 2000. Jean-Claude cultive encore un lopin de terre et n'est pas totalement retraité; il aide ses trois fils agriculteurs et son petit-fils David. Donc la relève semble assurée en agriculture à cette 6ième génération de Sylvestre.

Jean-Claude est très actif dans la communauté. Il a été marguillier 9 ans, échevin et directeur de la Coopérative de 1982 à 1993. Il aide son épouse dans les travaux de la maison.

Lucille est une compagne idéale. Elle participe aux travaux de la ferme, elle cultive son jardin, ses fleurs et prend bien soin de son verger. Femme engagée, elle s'implique dans son milieu comme marguillière et fille d'Isabelle. Elle s'adonne aussi à la couture et au tricot et a suivi des cours pour devenir phytothérapeute.

Jean-Claude et Lucille aiment bien se payer du bon temps: quilles, spectacles, danse, et voyages, particulièrement au Québec.

Leur secret? La tendresse partagée, les rires coquins, la joie de vivre et une générosité sans limite. Cet amour de la vie, ils le partagent passionnément avec leur famille et tous ceux qu'ils côtoient.